Le chat qui s'en va tout seul | Mahaut

 :: Registres royaux :: Recensement :: Fiches validées
Dim 27 Sep - 0:30
Identité
▬ Prénom : Mahaut
▬ Nom : "des Eaux" si quelqu'un insiste.
▬ Surnom : Mahaut les Yeux Morts, Noyée, Noyeuse, Voyageuse, Etrangère.
▬ Race : Humain
▬ Origine : Le Nord, Dol Angra
▬ Faction : Elle même. L'Ecole du Chat.
▬ Âge : Inconnu, apparait dans la quarantaine avancée
▬ Occupation : Sorceleuse
▬ Tolérance : Avancée, pour ne pas dire indifférente.
▬ Croyance : Aucune et toute. Les longues années sur les chemins l'ont conduite à rencontrer bien des choses étranges et contradictoires. Elle respecte tout culte qui n'est pas contre son existence.
Objectifs
▬ A long terme: Mahaut veut utiliser sa longue existence et ses talents pour voir l'ensemble du monde, rencontrer tous les peuples et toutes les créatures conscientes, connaitre tout ce qui peut être connu.

Les préceptes du Chat sont également toujours présents; protéger créatures intelligentes comme humains et non-humains contre les monstres (qu'il s'agisse de spectres ou d'hommes); trouver des apprentis à former pour sa confrérie.

Trouver L'Apprenti, celui ou celle qu'elle formera personnellement pour prendre sa suite.
▬ A court terme : Finir sa présente chasse.

[Note HRP: La nature de cette chasse est laissée à la discrétion des MJ ou la mienne, dépendant de son introduction en RP.]
Physique

Le chat qui s'en va tout seul | Mahaut  HMJdQgb

La Sorceleuse est un portrait en noir et blanc, s'élevant au dessus de la foule. Elle est grande, de cela il n'y a aucun doute, mais il est impossible de dire si elle tient cela de naissance ou bien des mutations qui ont fait d’elle un chasseur de monstres.

Elle a du chat, son école, la démarche chaloupée et souple lorsqu’il lui prend et les yeux perçants. Les siens sont gris, d’un gris si pâle qu’il apparaît presque blanc, et lui ont valu en quelques endroits la réputation inconfortable d’être le spectre d’une noyée. Comme tous les mutants, ils reflètent la lumière et sont un rappel dérangeant dans l’obscurité qu’elle n’est pas complètement humaine. Mahaut répond à ce malaise par un sourire tranchant, plus souvent qu’autre chose.
Si l’on devait lui donner un âge, les rides au coin de ses yeux et les cheveux blancs dans une crinière à l’origine noire comme le charbon la placerait dans une solide quarantaine. Au vu de la longévité des sorceleurs lorsque leur carrière n’est pas arrêtée par une lame ou une griffe, ainsi que les conséquences de leurs mutations, elle pourrait aussi bien avoir vingt ans que cent-trente. De mutation, elle a plus que les yeux d’ailleurs; sa main droite est noircie et tordue, les ongles transformés en griffes, les veines sombres et un contraste austère contre sa peau pâle. Ce n’est probablement pas un très bon signe, et elle la cache généralement sous un gant.
Ce n'est bien sûr pas la seule marque de sa profession. Il y a plus d'une cicatrice sous son armure, et la plus aisée à remarquer sont la phalange manquante sur l'auriculaire de l'autre main, et un bout de l'oreille droite arraché.

Elle a le nez courbé d’un faucon et les yeux en amande d’un chat, la ligne de sa mâchoire assez tranchante pour couper un homme. Néanmoins, sous cette apparence austère, elle sourit facilement, tant en sincère amusement qu’en insolence et moquerie.
Mahaut a tendance à compenser son absence de couleurs en portant des tenues plus ornées qu’elle ne l’est elle-même, appréciant vert et or, et des mélanges que l’on ne peut que décrire comme criard parfois. Mais qu’importe ? Cela lui plait à elle, et cela n’entache en rien ses compétences.
Caractère
Du chat encore elle a l’insolence et l'espièglerie, aussi bien que l'assurance et une forte indépendance. Non, Mahaut ne dépend de personne, et pour l’heure personne ne dépend d’elle. Sa loyauté est pour ses principes, et de tant à autre, pour son Ecole. Lorsqu’elle s’en souvient.
Sa camaraderie est temporaire, consciente comme elle est que nul n’accepte vraiment les Sorceleurs, et que tôt ou tard la route ou la chasse l’appelleront de nouveau pour aller ailleurs. Elle n’est pas indifférente à ces brèves amitiés, mais bien peu en dehors des sorciers et des non-humains la revoient. Bien peu vivent assez longtemps pour cela. Cela la mène, parfois, à se préoccuper un peu plus des individus non-humains qu’elle connaît plutôt que des populations humaines, pour la simple raison qu’elle a le temps de les connaître et de les rencontrer en plus d’une occasion.

La sorceleuse est patiente, pour guetter une proie aussi bien que face aux provocations, mais ses réactions face à ces dernières peuvent tourner à une grande violence lorsque les premiers avertissements n’ont pas été entendus. C’était, après tout, une grande courtoisie de sa part que de les prévenir de ne pas insister, et la faute ne saurait lui être attribuée pour les conséquences de ne pas avoir prêté attention à ses avertissements qu’ils testaient sa tolérance. Les témoins sont généralement d’avis que “cesser de sourire” est quelque peu faible comme indication.

Elle garde le plus souvent peu de rancœur, réservant cette énergie pour ceux qui l’ont vraiment offensée ou on attaqué quelque chose qui lui tenait à cœur. De ceux-ci, il y a peu encore vivants de par le monde mais elle y ajoute parfois ceux et celles qui écorchent ses principes; les monstres, qu’ils soient humains ou non.
.
Histoire

On sait peu de choses sur Mahaut. La Sorceleuse sourit à toutes les questions sur son passé et répond à chaque fois avec une histoire différente. La plupart sont probablement des mensonges; l’anecdote qu’elle aurait chevauché un serpent de mer pour se rendre à une bataille et qu’elle aurait hérité de là ses yeux blancs; qu’elle aurait séduit un prince elfique qui l’attendrait, loin dans son château; qu’elle a affronté seule une manticore impériale et vaincu; qu’elle aurait voyagé jusqu’aux confins du monde et plus loin encore, dans ces autres mondes d’esprits et de légendes. S’il y a un grain de vérité dans une de ces quelconque histoires, il est bien petit.

On sait peu de choses avec certitude donc, et les voici.

La Sorceleuse est en activité depuis bien longtemps. Des décennies au moins, tirant probablement sur le siècle. Elle a eu, durant ce temps, le loisir d’avoir de nombreuses aventures et d’offenser bien des gens. Le temps, également, d’avoir ramené plusieurs enfants et candidats à sa confrérie ainsi que d’avoir participé à l’éducation de plusieurs survivants. Certains seraient, dit-on, toujours actifs à l’heure qu’il est et il arrive à la Sorceleuse de s’enthousiasmer d’une rencontre avec un plus jeune confrère ou consoeur qu’elle aurait vu formé.

On ignore d’où elle vient, le Sorceleur l’ayant trouvée et ramenée à la confrérie n’étant à présent plus de ce monde. Au vu de son nom, on la suppose originaire de Dol Angra, ou d’avoir adopté le nom pour elle-même plus tard. Elle ne revendique pas de famille ou d’origine, et dit ne pas vouloir affliger un royaume avec la disgrâce de l’avoir vu naître lorsqu’on lui demande où elle a été trouvée. Son unique concession est de se dire “des Eaux” lorsqu’un nom est exigé, une plaisanterie peu drôle sur ces yeux qu’on dit de noyée.
Il est certain que son apprentissage fut en majeure partie dans l’Empire Septentrional, quand bien même elle en garde peu d’attaches. Elle aurait ramené des aspirants dans diverses forteresses et refuges des Chats à travers le continent, et serait resté un temps dans chacune, ou presque.

En plus du coutelas et sabre auquel on s’attend pour un élève du Chat, elle porte les deux épées traditionnelles des vieux Sorceleurs, fer et argent, marqué par le symbole du gryphon. Ici les histoires se contredisent. Elle aurait vaincu en duel un Sorceleur de l’école rivale et prit les armes sur son corps après sa mort. Elle aurait mit de côté la rivalité traditionnelle entre les deux écoles pour travailler avec un Sorceleur du Griffon, et garderait ses lames en mémoire de cette amitié. Une chose est certaine, ces deux épées sont importantes à ses yeux et elle ne s’en sépare pas.

Elle est transportée à présent depuis plusieurs années par le même roncin. C'est une vilaine bête, à la robe d'un brun terreux marquée par des rayures primitives et à la crinière dèche. Nous sommes loin des élégants coursiers à la robe métallique de Nilfgaard, ou des fiers destriers chevauchés par les chevaliers du nord. Néanmoins, il est intelligent, endurant, et agile. De plus utiles qualités pour la monture d'un Sorceleur.
Elle dit qu'elle l'a trouvé dans les troupeaux des Haaki, ou bien peut être dans le lointain désert de Korrath. Si son origine est en question, il est du moins la preuve que la Sorceleuse n'a peut être pas vu le bout du monde (ce qui n'est que partie remise) mais qu'elle a tout de même voyagé loin. En plus du crochet à trophées, la selle du roncin (qu'elle appelle Bleu, quand bien même il n'ait rien de la couleur) est décorée d'ornements qui ne viennent certainement pas que du Nord. Quelques grelots du Culte Solaire de Nilfgaard, une tresse dans le style du Kovir et de Rédanie, un tapis de selle en effet de chez les Haaki, et ce qui semble être un morceau de corne à l’origine indéfini et ainsi de suite. Des reliques de ses voyages.

Commentaire
▬ Crédit : Temporaires le temps que je peigne quelque chose moi même. Bannière par EVentrue (Deviantart) Artstation , avatar par Stephen Cornu
▬ Commentaires : Je n'ai pas écrit en français depuis quelques années et pas sur forum depuis plus longtemps encore, je prédis un départ quelque peu maladroit.
▬ Désirez-vous un parrain ? Potentiellement quelqu'un qui connait mieux l'univers que moi, tant que la fiche est en construction.
▬ Comment avez-vous connu le forum ? Un ami d'ami, et puis l'ami lui même. J'ACCUSE ! Tout ceci est la faute de Côme.
Généré avec le formulaire
Revenir en hautAller en bas
Mahaut
Mahaut
Mahaut
Combattant
Mahaut
Jeu 1 Oct - 3:08
À notre tour, Mahaut les Yeux Morts.

Point de mouron à te faire, si cela fait longtemps que tu n'as pas parcouru les forums de roleplay à travers la francophonie, les quelques maladresses (quelques accords passés à la trappe, mais si peu...) n'ont pas fait injure à tes descriptions que j'ai trouvé de fort belle facture. Ca se lit tout seul et, oups, nous voilà déjà à la fin ! Peut être un peu trop vite à mon gout cela dit. Si tu souhaites garder le mystère autour de Mahaut, qu'à cela ne tienne, mais il m'a toutefois semblé que ton histoire se rapprochait parfois plus d'une description additionnelle. Rien de suffisant, rassure-toi, pour que je ne te tamponne pas allégrement la figure !

Pour ce qui est de ton parrainage, je laisserai le soin à Gaunter de Meuré de t'aiguiller au besoin. D'ailleurs, il me semble que le Maître Miroir t'approchera sous peu quant à cette fameuse chasse...

On est toujours le monstre de quelqu'un.

Tu es validé(e) !
 
   De la part de tout le staff, je te souhaite la bienvenue, toutes mes félicitations !
Te voici donc, Combattante sorceleuse, prête à parcourir les terres de La Prophétie d'Ithlinne.
Dans un premier temps, je te conseille d'aller recenser ton avatar dans le bottin des avatars
Cela fait, tu pourras compléter ton profil et te créer ton Carnet de bord (si tu as des questions à ce sujet, n'hésite pas à nous contacter).
Une fois toutes ces formalités en règle, il ne te restera plus qu'à poster une Recherche d'aventure ou de répondre à l'une de celles déjà préexistantes afin de commencer ton aventure roleplay !
Revenir en hautAller en bas
Borch Trois-Choucas
Borch Trois-Choucas
Conteur itinérant
Borch Trois-Choucas
https://www.thewitcher-rp.com
Maître du Jeu
Borch Trois-Choucas
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ouvrir/Fermer la ChatBox